Des questions ? Appelez-nous 03 88 08 46 42

 

“L’insuffisance constitutive de l’être humain en se revendiquant comme telle, fonde le lien social comme une nécessité réciproque de vivre et travailler ensemble” A. BLANC, Préface de “L’éloge de l’insuffisance” de J.-Y. BARREYRE.

Editorial

Aujourd’hui, dans le champs sanitaire et médico-social, l’importance de la formation professionnelle n’est plus à exprimer ni à défendre. Chacun(e) la ressent, le plus souvent, avec enthousiasme pour soi-même et l’anticipe aussi pour l’autres, les autres (les collègues, l’équipe, le personnel …). Cette importance constitutive de la formation nous appelle à nous positionner non pas statiquement mais activement dans une éthique, une politique et un plan stratégique déterminés afin de mieux servir le développement des compétences professionnelles en faveur de l’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie.

C’est pourquoi cette année, notre réflexion s’est portée sur la notion de QUALITÉ en formation.

Il s’avère que dans le monde économique et commercial actuels, que ce soit dans un cadre à but lucratif, associatif ou publique, la réfèrence à « la qualité » est devenue une exigence incontournable. En effet, une démarche qualité doit permettre d’identifier et de mesurer des écarts éventuels à une norme définie par  un consensus professionnel. Elle tient compte d’un référentiel spécifique qui fait autorité pour l’ensemble des partenaires impliqués dans un échange de biens ou de services. Cette acception de la qualité est la plus courante actuellement.

Néanmoins, un détour par l’étymologie latine du terme montre que « qualité » se traduit par  « manière d’être » notamment dans sa relation à l’autre en contexte professionnel (résident(e), aidants familiaux, collègues, etc).

Dès lors, la qualité de son (du) travail en général réfère autant à des contenus spécifiques à connaître, à appliquer et à évaluer qu’à « une manière d’être » qui requiert dans le champ professionnel sanitaire et médico-social une réflexion sur le perfectionnement d’un professionnalisme attendu autant que sur sa propre implication volontaire.
Ainsi présentée, la qualité ne peut seulement faire référence à une exigence imposée et/ou être perçue comme une contrainte forte. En effet, elle associe un versant socio-économique indispensable à un versant éthique qui souligne et amplifie l’implication des professionnel(le)s par rapport au service qu’ils ou elles rendent par leur travail. L’humain redevient la véritable VALEUR AJOUTÉE : qu’il soit résident(e), collègues ou soi-même …

Sur la base de ces considérations de principe, IFOSEP®, propose un nouveau concept que nous avons converti en marque référencée à l’I.N.P.I. (Institut National de la Propriété Industrielle) et que nous avons appelée :

qualiage-certif

Qualiâge va vous permettre de vous différencier et de communiquer la véritable valeur et les spécificités de votre Établissement dans l’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie. Cette nouvelle marque est protégée par un règlement d’usage conforme à la législation (cf. www.qualiage.com ).
Celle-ci sera le vecteur d’une volonté participative et d’un élan communicationnel qui accompagne une « manière d’agir » efficace par une « manière d’être » opérante et humaine.
Dans un environnement ainsi déployé, les résident(e)s, les familles, vos équipes et tous vos partenaires, constateront une réelle prise en compte de l’humain au coeur de votre professionnalisme.

Gabriel DI PATRIZIO
Directeur
Docteur en sciences de  l’éducation